Voici un petit aperçu de chacun. Ce sont les artistes et créateurs eux-mêmes qui ont rédigé leur "portrait". Pas facile de parler de soi, de son travail, c'est une autre façon d'entrer dans leur histoire. Bonne lecture.
Les candidatures étant en cours, ce post est amené à évoluer régulièrement. N'hésitez pas à revenir quotidiennement.

Brigitte Hanin
Bain de lumière ! Symbole spirituel de la vie.
Sa fonction n'est plus seulement d'éclairer mais de participer à la transformation de l'espace et de théatraliser notre univers. Certes, le détournement d'objets et la récup' sont  tendance ! mais aussi attitude des plus responsables et écologiques pour notre planète.
J'affectionne  cette démarche dans la création de mes réalisations. Objets et matériaux divers se rencontrent sans oublier un zeste d'imagination et ainsi, naissent des "sculptures" lumineuses, parfois ludiques, parfois insolites...

brigitte

Pascal Barré

Je suis un artiste autodidacte.
En fait j'aime plutôt ressentir les choses, ma première passion, l'aéronautique, m'a conduit à devenir pilote d'hélicoptère pour la sensation du vol.
J'ai toujours aimé travaillé de mes mains, dessiner, peindre ou sculpter.
La rencontre avec les tableaux de Mark Rothko fut pour moi un bouleversement total. J'ai depuis décidé de peindre à sa façon en mettant sur la toile des sentiments, des impressions et en laissant le regard des gens trouver le lien qui pourrait nous unir spirituellement. Je fabrique mes châssis, je travaille beaucoup avec les pigments en utilisant les deux techniques huile ou acrylique.

alainbarre_rose

Binokl
Binokl est un jeune artiste customisateur qui s'exerce sur tous les supports : toiles, chaussures, pc, lampes, casquettes, guitare... Très influencé par le monde du graffiti et du graphisme.
binokl

www.myspace.com/binokl

Tintamarine
• Qui -suis - je  ?
Voici donc une rétrospective rapide : -) , car je n’ai pas beaucoup de printemps à mon actif ,  22 pour être précise.
Après un BAC économique et social, j’ai passé trois belles années à l’ Ecole d’Art du Havre, ou j’ai obtenu en 2006
mon D.NA.P. option art ( Diplôme National d’Art Plastique). Après quelques mois à l’IUFM d’Amiens, je décide de changer de voie et de faire ( enfin d’essayer, lol) ce qui me plaît : la création.
Après un tour sur le marché de l’emploi, je décide de créer mon propre avenir et mon emploi. Finaliste du concours à Paris “Tendance et Culture” du Petit Poucet en mai 2007, je rencontre Mathias Monribot, le président, qui me sera d’une grande aide.
En effet, après plusieurs expositions, salons, marchés, rencontres, dossiers, paperasses . . .
TintaMarine voit le jour et j’ouvre mon petit local à Rouen .

• Que fais-je ?
Derrière TintaMarine il y a l’idée de “teinte à Marine”, chaque pièce est unique, imaginée, créée de mes propres mains ; il y a l’idée de “tintamarre”, le bruit de l’atelier, de la transformation, de la création, de la fabrication. Il y a aussi l’idée de tinter, l’objet ou la pièce finie qui tinte résonne, prend vie.
Mais derrière TintaMarine il y a surtout moi, Marine Barré, jeune créatrice de bijoux et objets d’art.
J’ai toujours aimé récupérer les objets, changer leur fonction, leur donner une deuxième vie, profiter de leur histoire, de leur patine.
J’évolue surtout dans l’univers de la bijouterie originale mais j’aime avoir la liberté de réaliser mes autres envies de créations, c’est pourquoi j’ai aussi un univers d’objets d’art notamment des coups de cœur pour des petits meubles abandonnés.
La boutique TintaMarine à ouvert ses portes à Rouen et accueille également des ami(e)s artistes d’univers différents.

tintamarine

Emmanuelle Moulin
Manou  parures bijoux, ce sont des créations tout tissu de caractère!
Les pièces sont intuitives, personnelles, ludiques et pourraient se présenter comme une collection Haute Couture sous le signe des 6 éléments : feu terre métal eau bois air. À vous de choisir...

manou2

Céline Voisin
J'aime crée des objets. Avec mes mains, mon ordinateur ou mon appareil photo. En très petites séries ou en pièces uniques. J'aime l'idée de ne pas être une usine, de garder la spontanéité de mes gestes, de chaque nouvelle technique que j'expérimente. Les maladresses, les petits défauts de l'expérimentation qui font (à mon regard) toute la beauté et la richesse de mes créations. J'aime me définir comme telle, chercheuse-testeuse-trouveuse. Fabriquer de touts petits instants de bonheur voilà mon bonheur.
celinevoisin.fr

Christelle Laporte
christelle

Karem Arrieta
Vous pouvez découvrir certaines de ses œuvres sur le site suivant
http://www.medicci.com/catalogo/ka/obras.htm

karem


Mademoiselle Moutarde
(ANNULÉ)
http://mllemoutarde.canalblog.com/


Xavière Nativel (ANNULÉ)
http://badges.canalblog.com/



Lydwine Vervisch
Née à Rouen en 1970 • études en sciences humaines (sociologie, philosophie) à Toulouse
Passage par le théâtre et quelques autres disciplines artistiques (cinéma, danse, musique) en amateur.
Installée depuis une dizaine d'années à Paris, formation de peintre d'intérieur avec quelques options de peinture décorative (stuccos, enduits colorés, patines). J'exerce le collage depuis l'enfance, d'abord sur mes cahiers d'école j'ai continué ensuite sur du carton ou des panneaux en bois, c'est une activité qui a commencé de manière informelle et qui, au fil du temps est devenue plus importante. Je faisais des collages pour mes amis, ils m'ont encouragée à développer cette pratique,
quelques expositions ont eu lieu dans des lieux publics à Toulouse.
L'idée m'est venue d'appliquer mon savoir-faire sur des meubles suite à une commande d'une amie qui voulait que "j'habille" un vieux coffre. C'est devenu un support de prédilection et c'est ainsi que depuis quelques années je récupère ou achète en brocante des meubles auxquels je donne une seconde vie. Je réalise également des commandes de particuliers sur leur propre mobilier en intégrant ,s'ils le désirent ,des images plus personnelles.
Ce travail est un mélange de techniques empruntées tant à la décoration qu'aux arts plastiques, une bonne dose d'intuition, fruit d'une observation toujours curieuse des multiples disciplines artistiques. J'utilise des pigments naturels, des terres naturelles mais également des colorants universels et de la peinture acrylique ou des crayons de couleurs.
La finition peut être à la cire ou au vernis. Les images sont souvent découpées dans toutes sortes de journaux ou magasines mais j'ai parfois recours à mes propres dessins que je redécoupe pour les intégrer dans un collage. Le collage est une manière d'appréhender à ma manière la réalité, voire de la transformer. Ce sont des fragments que j'organise dans un langage propre mais toujours emprunt du monde qui m'entoure. Je travaille actuellement sur un projet d'exposition aux puces de Saint-Ouen sur un ensemble de tiroirs et de portes.

laura

Marie Gouffaut
Éducatrice de formation, j’ai exercé ce métier pendant plus de 20 ans. Dans un C.A.T (centre d’aide par le travail), j’ai mis en place un atelier de création de collage. (Papiers, matériaux divers). Nous avions peu de moyens et utilisions du matériel de « récup ». (Magazines, morceaux de tissus, bouts de laine …)
J’ai toujours aimé récupérer, chiner, démonter…( vide-grenier, brocantes, puces, Emmaüs…).
>Vieux boutons, perles, tissus, galons, papiers, objets insolites…
D’autre part, j’aime la mer. Je passe des heures à déambuler le long des plages. Au gré des vents, des marées, des voyages, les déchets rejetés sur ces rivages sont pour moi de véritables « trésors », qu’il faut ramener à l’atelier.
>Bois flottés, bouts de métaux, morceaux de verre et de céramique polis…
Tous ces matériaux qui ont su résister à l’épreuve du temps et des éléments m’inspirent le désir de créer.
J’ai donc franchi le pas depuis début 2006… Je suis « artisan », inscrite à la chambre des métiers et je me balade de salons en expos…


mariegouffaut


Oreli Gouel
Née à Rouen en 1976, j'ai suivi des cours d'Arts Graphiques à Paris  et commencé une activité de graphiste free-lance dès la fin de mes études. L'occasion 5 ans après de réaliser un album jeunesse  ("Légumes, dites-moi tout...", éditions Plume d'éveil) m'amènera sur  les chemins de l'illustration... Et depuis 2003,  je travaille essentiellement pour la presse et l'édition jeunesse (Bayard,  Fleurus, Bordas, Lito, Yomad, ... ). Mes deux derniers albums "Coton  Blues" écrit par Régine Joséphine et "Il était une fois sous la lune"  de Catherine Latteux sont sortis chez Gecko Jeunesse, maison  d'édition rouennaise.
En parallèle, je pratique la gravure sur cuivre, qui me permet de découvrir non seulement une technique particulière mais aussi de laisser libre cours à mon imagination et de développer ainsi mes inspirations  (sans les "contraintes" de texte et d'histoires liées à  l'album)
www.oreligouel.com
emilie

Élise Letulle
(ANNULÉ)
lesrondschapo

mis à jour le 7 juin